English | Español

Objectifs: Eliminer la pauvreté

Tous unis pour atteindre les objectifs du Millénaire pour le développement

Voir les lauréats pour chaque objectif

Jury

Antonio Banderas

Antonio Banderas

Natif de Málaga, en Espagne, Antonio Banderas est un acteur, écrivain, chanteur et producteur renommé. Antonio a débuté sa carrière dans le cinéma espagnol, notamment en interprétant plusieurs films de Pedro Almodóvar avant de quitter l'Espagne pour Hollywood, dans les années 1990. Parallèlement à sa carrière, Antonio a activement soutenu des organismes sans but lucratif, notamment l'UNICEF, l'hôpital des enfants malades St. Jude aux Etats-Unis et plusieurs organisations non gouvernementales espagnoles. En mars 2010, Antonio Banderas a été nommé ambassadeur itinérant du Programme des Nations Unies pour le développement pour la lutte contre la pauvreté et la promotion des Objectifs du Millénaire pour le développement partout dans le monde.


Alexandra Avakian

Alexandra Avakian

Alexandra Avakian travaille comme photo journaliste depuis 1984 et a couvert depuis nombre de grands évènements, d’Haïti à la chute du Mur de Berlin et de l’Union soviétique, en passant par le conflit palestino-israélien et les guerres et les famines en Afrique. Dans le cadre de son travail avec la National Geographic Society, elle a publié depuis quinze ans des reportages sur la bande de Gaza, la Roumanie, l’Arménie, la Lettonie, le mouvement Hezbollah libanais et les musulmans américains. Son travail sur l’Iran a fait la une du magazine. Son travail a été récompensé par Picture of the Year International, la New York Foundation for the Art et American Photographer. Ses photographies ont été publiées par Time, Life, le New York Times Magazine, National Geographic et de nombreuses autres publications aux Etats-Unis et en Europe. Son recueil de souvenirs, mêlant texte et images,  « Les Portes de l’âme : Voyages en terres musulmanes » a été publié à l’automne 2008 dans la collection Focal Point de National Geographic.


John Isaac

John Isaac

John Isaac est devenu journaliste pour les Nations Unies en 1978 et a travaillé comme chef caméraman, dirigeant des prises de vue pour des projets des Nations Unies dans plus de 100 pays. D’origine indienne, il vit désormais à New York. Il a reçu de nombreux prix, parmi lesquels le Premier Prix du concours photo international Photokina, le Prix de la meilleure photo d’extérieur du magazine GRAPHIS, et le Prix du photographe professionnel de l’année de l’association PhotoImaging Manufacturers and Distributors. En 2000 le Conseil Photographique international lui a remis un prix pour l’ensemble de sa carrière. La vallée du Kashmir, le livre de John Isaac sur le Kashmir a été publié en 2008 par W.W. Norton. L’auteur a été amené à faire 12 voyages au Kashmir pendant les 5 dernières années pour les besoins de son livre.


Mark Garten

Mark Garten

Mark Garten, actuellement chef de la photographie aux Nations Unies, a fait de la photo son métier il y a de cela 24 ans. Après avoir obtenu sa licence à l’institut des beaux arts à l’Université de Buffalo, dans l’état de New York, Mark Garten a créé un studio photo spécialisé en natures mortes, servant pour des images de publicité. Son parcours l’a mené aux Nations Unies, où il dirige une équipe complète de photographes. Lors de ses nombreux voyages avec l’actuel Secrétaire général, Ban Ki Moon, ainsi que son prédécesseur, Kofi Annan, Mark Garten a eu la chance d’être aux premières loges pour observer l’impact des programmes des Nations Unies sur les hommes, les femmes et les enfants. Depuis les combats quotidiens des personnes déplacées de Colombie, jusqu’aux conflits d’Irak et du Liban, Mark tente, grâce à ses images, d’illustrer la réalité de l’humanité et nos moyens de nous entraider. Ses clichés sont parus dans des galeries, des livres, des magazines et d’autres supports média à travers le monde.


Paola Messana

Paola Messana

Paola Messana, ancienne directrice photo de l’AFP à Paris, est journaliste depuis 1979. Après avoir été correspondante de l’AFP à Rome de 1983 à 1988, elle fut en poste à Moscou de 1990 à 2005, où elle a créé le réseau AFP dans 15 ex-républiques soviétiques, et a couvert la chute de l’Union Soviétique. Elle a reçu le prestigieux prix Albert Londres avec son équipe en 1995 pour la couverture de la première guerre de Tchétchénie. Elle a également écrit deux livres sur la Russie, Kommunalka et Olga conduit une Jaguar. Paola Messana est la chef du bureau de l’AFP de New York depuis 2007.