English | Español

Objectifs: Eliminer la pauvreté

Tous unis pour atteindre les objectifs du Millénaire pour le développement

Voir les lauréats pour chaque objectif

Derrière la caméra

Tran Vinh Nghia
Catégorie Amateur - Lauréat Objectif 1, Premier Prix

Tran Vinh Nghia a grandi dans la cité côtière de Phan Thiet, dans la province de Binh Thuan, au sud du Vietnam. Passionné de photo, il étudie la photographie à Ho Chi Minh et s’investit beaucoup dans les recherches et la lecture des livres et des magazines spécialisées dans ce domaine.  Il travaille comme vidéaste professionnel pour les cérémonies de mariage, mais il a toujours sur lui son appareil photo, qu’il utilise pour prendre des clichés. 

Il dirige souvent son objectif vers les scènes de la vie dans les zones côtières, spécialement les communautés de pêcheurs qui gagnent leur vie grâce à la pêche depuis des générations.  Aujourd'hui, ces hommes sont confrontés aux effets négatifs du changement climatique, notamment à l’élévation des niveaux d’eau qui menacent directement leur vie et les cultures qu’ils font pousser également.

Voir la photo primée pour l'objectif 1: Travail quotidien


Rudolf

Rudolf Kozsak
Catégorie Amateur - Lauréat Objectif 7, Deuxième Prix

Rudolf Árpád Kozsák est originaire de Budapest, en Hongrie. Il pratique la photographie depuis l’enfance mais commence à s’y intéresser sérieusement en 2004, lorsqu’il décide de suivre des cours de photo et finit par se passionner pour cet art, qui devient son passe-temps favori.

« Je suis surtout fasciné par les thèmes urbains et les scènes de la vie quotidienne », explique Rudolph, qui a créé un blog, en 2008,  pour exposer ses photos. Certains de ses clichés ont été présentés dans un grand nombre d’expositions en Hongrie.

Voir la photo primée pour l'objectif 7: Le choix du vélo


Maria

Maria Cierna
Catégorie Amateur - Lauréat Objectif 5, Troisième Prix

Maria Cierna est une photographe amateur originaire de la République slovaque. Elle travaillait comme coordinatrice d’un projet médical au Burundi lorsqu’elle a rencontré la jeune femme qui apparaît dans la photo pour laquelle elle a été récompensée.

L’amélioration de la santé maternelle et infantile est l’un des principaux objectifs de l’organisation pour laquelle Maria travaille. Le projet auquel elle a participé a été mis en place par la faculté Sainte Elisabeth des Sciences sociales et de la santé à Bratislava, en République slovaque, en coopération avec le Ministère de la santé publique au Burundi. Il visait essentiellement à fournir une aide financière et un appui en personnel à l’hôpital de Rutovo.

Voir la photo primée pour l'objectif 5: Tirées d’affaire


Prakash

Prakash Hatvalne
Catégorie Professionnel - Lauréat Objectif 1, Premier Prix

Prakash Hatvalne exerce le métier de photojournaliste professionnel depuis vingt ans. Ses photographies ont été publiées dans différents grands médias tels que le Los Angeles Times, The Independent, The Guardian, Time Magazine, BBC Online et The Times of India. Actuellement, il travaille en freelance pour le compte de l’agence Associated Press et vit à Bhopal, en Inde.

Au cours de sa carrière, Prakash a été plusieurs fois récompensé pour son œuvre, tant au niveau national qu’international. Ainsi a-t-il reçu, en 2009, le premier prix du concours de photo international Earth International Photo Contest, organisé aux Pays-Bas. En 2003, ses photographies prises lors de la catastrophe chimique de Bhopal ont été présentées dans le cadre de la 16ème  édition du Visa pour l'Image en France.

Voir la photo primée pour l'objectif 2: Un pas en avant


Marielle

Marielle van Uitert
Catégorie Professionnel - Lauréat Objectif 7, Deuxième Prix

Marielle van Uiter est une photographe néerlandaise spécialement concernée par les questions sociales dans les pays vulnérables. Elle a souvent photographié la guerre, en Afghanistan, en Irak et dans les pays africains en conflit. Marielle est diplômée de l’École de photographie aux Pays-Bas.

« En visite au Cambodge et au Vietnam en 2004, j’ai été terriblement impressionnée par l’image de Kim Phuc, hurlant de douleur après avoir été brûlée vive par une bombe au napalm », explique Marielle. « Je me suis alors intéressée à ce cliché et j’ai commencé à me documenter sur l’impact qu’il avait eu partout dans le monde. J’ai alors décidé de quitter mon job d’instructrice de plongée pour devenir photographe professionnelle », ajoute-t-elle.

Voir la photo primée pour l'objectif 7: L’or liquide


Larry Louie

Larry Louie
Catégorie Professionnel - Lauréat Objectif 2, Troisième Prix

Larry Louie est médecin ophtalmologiste et photographe documentaire basé à Edmonton, au Canada. Adolescent, il rêvait de travailler pour le compte du National Geographic, afin de parcourir le monde pour photographier lieux et cultures en tous genres. Aujourd'hui, la photographie est un passe-temps sérieux qui a pris une nouvelle dimension dans sa vie, lorsqu’il y a cinq ans, il s'est engagé comme ophtalmologiste volontaire auprès de Seva Canada, qui œuvre avec d’autres organisations pour éliminer la cécité évitable dans le monde d’ici 2020.

Larry a mis son art au service de la diffusion du message de Seva, et pour mettre en lumière les problèmes et défis sociaux auxquels les populations sont confrontées dans le monde d’aujourd'hui, soumis à l’urbanisation rampante et à la mondialisation. 

Voir la photo primée pour l'objectif 2: Mes machines à écrire en braille


Larry Louie

Agha Rizwan Ali
Prix du Public

Agha Rizwan Ali enseigne le photojournalisme au Kinnaird College for Women à Lahore et travaille, à titre bénévole, comme conseiller en matière de média pour le compte de Marshall Direct Fund USA, une organisation caritative qui œuvre pour éliminer la pauvreté et combattre l’extrémisme. Depuis ses 14 ans, il s’efforce de perfectionner ce qu’il appelle « le travail fascinant qui consiste à exercer son œil afin de pouvoir saisir instantanément la nature, les monuments, les gens, les visages, les gestes et les instants fugitifs ».

Agha a remporté nombre de concours de photographie dans son pays et propose ses services dans les domaines de la photographie, du journalisme, de l’impression et de la publication à un grand nombre d’autres institutions, entreprises et médias au Pakistan.

Voir le prix du public: Parité hommes - femmes