Programme des Nations Unies pour le développement

Afrique

Le PNUD en Afrique


Documents et Publications


Le Directeur du Bureau Régional pour l'Afrique


Le PNUD en Afrique sur:


Initiatives spéciales


Ressources



Bureaux pays

Le PNUD en Afrique

En Bref

Helen clark sur le leadership

 



Le 24 aout - Helen Clark, évoquant son expérience en tant que personnalité publique, s’exprime sur la nécessité de s’affirmer en tant que femme et sur la signification du pouvoir. Voir en entier


Au cours des dix dernières années, l'Afrique sub-saharienne a connu des progrès encourageants dans les domaines de la gouvernance démocratique, de la croissance économique et des services sociaux de base. L'Afrique a le plus grand nombre de pays pourvus de systèmes démocratiques depuis les années 1960. De nombreux pays ont poursuivi leur lancée, allouant des sommes considérables en faveur des services sociaux de base pour la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD).

Avant la crise économique qui frappa l'Afrique en 2008, la région avait enregistré un taux de croissance impressionnant. De nombreux pays ont bénéficié de cette tendance, allouant des sommes considérables vers les services sociaux de base et effectuant des progrès importants vers la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD).

Aujourd’hui, tandis que l'Afrique sub-saharienne reste la région en développement avec le plus grand nombre de personnes vivant dans l'extrême pauvreté, les taux de pauvreté ont baissé rapidement depuis 1990, oscillant autour de 46 pour cent environ en 2008. L’Afrique sub-saharienne a également réussi à réduire de 17,4 pour cent entre 2001 et 2008, le nombre d'adultes et d'enfants nouvellement infectés par le VIH / SIDA, et l'accès aux médicaments antirétroviraux a été élargi dans de nombreux pays.

Dans l’ensemble, la région continue d'enregistrer des progrès dans les domaines de l'égalité des sexes et de l'autonomisation des femmes.La parité entre les sexes dans l'enseignement primaire sera atteinte dans la plupart des pays d'Afrique en 2015. Le nombre de sièges occupés par des femmes au Parlement a augmenté dans au moins 31 pays.

Aujourd'hui, la crise économique et financière mondiale menace d’annuler bon nombre de ces avancées. La crise est susceptible d'ajouter entre 7 millions (Banque mondiale) et 16 millions (UN DESA) de personnes vivant avec moins de 1,25 dollar par jour en 2009. La Banque mondiale et le FMI estiment que le taux de pauvreté de la région s’élèvera à 38 pour cent en 2015 (au lieu des 36 pour cent initialement prévus), ce qui veut dire que 20 millions de personnes en moins réussiront à sortir de la pauvreté.

De plus, les changements climatiques sont susceptibles de représenter une menace importante pour le développement. Le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat estime que d'ici 2020, 75-250 millions de personnes à travers l'Afrique pourraient connaître des pénuries d'eau et l'agriculture pluviale pourrait diminuer de 50% dans certains pays africains d'ici 2020. Si les températures s'élèvent au-dessus de deux degrés Celsius en Afrique sub-saharienne, 600 millions de personnes en plus pourraient tomber victimes de la faim dans la région. Cette dernière pourrait également faire face à de nouvelles épidémies de maladies transmises par les moustiques ainsi que des pertes agricoles pouvant s’élever à $ US 26 milliards d'ici 2060.

le pnud sur le terrain


Avec son vaste réseau de partenaires dans 45 pays d'Afrique sub-saharienne, le PNUD, en collaboration avec institutions régionales, agences onusiennes et autres partenaires, aide à renforcer les capacités des gouvernements africains et des communautés à accélérer leurs progrès vers la réalisation des OMD. Suite au Sommet du G8 de Gleneagles, lors duquel les pays industrialisés se sont engagés à augmenter l'aide à l'Afrique de 25 milliards de dollars d'ici à 2010, le PNUD a travaillé avec les gouvernements d’Afrique et les institutions régionales pour développer des «scénarios de Gleneagles», qui montrent que l'intensification des mesures pour réaliser les OMD au niveau des pays est réalisable.

Sur le terrain, l'organisation travaille avec gouvernements, institutions régionales, Nations Unies et autres partenaires de développement, y compris les organisations de la société civile et le secteur privé, pour s'attaquer à l'aspect multi-dimensionnel de la pauvreté. Elle travaille sur quatre domaines d'intervention majeurs, avec égalité entre les sexes et autonomisation des femmes comme domaine transversal:

Actualités Afrique